pub-banner-classic-1.png
pub-banner-large-1.png

ANIMAUX

Fel-D1, la protéine qui nous mène la vie dure

med-19587d9bc61877bcc6a114fe18da6d77501ec8ef.jpeg
©iStock / City Presse

Comme beaucoup, vous êtes peut-être allergique aux chats. Et comme beaucoup, vous ne savez peut-être pas que les poils ne sont pas les premiers responsables de vos malheurs…

med-18a891bae854f817b63bc21ed9e38e4b6b7278ff.jpeg
©iStock / City Presse

Le chat est sans nul doute l'animal domestique préféré des Français mais aussi probablement le plus redouté ! Non pas à cause de ses griffes acérées, mais parce que sa salive contient une protéine allergisante qui touche 3 % de la population française. Après les acariens et les graminées, nos matous sont en effet les premiers responsables des symptômes allergiques tels que la toux, les éternuements, l'urticaire, le larmoiement et les difficultés respiratoires. Heureusement, il existe quelques astuces pour vivre en parfaite harmonie avec son petit félin et faire beaucoup d'économies sur l'achat de mouchoirs…

med-8a354e46030461b3364f94e78d3bffa87ad03db8.jpeg
©iStock / City Presse

De la salive aux yeux qui piquent

On entend souvent que ce sont les poils de chat qui provoquent de violentes allergies ! Mais ce n'est pas tout à fait vrai… Le pelage de nos boules de poils n'est pas en lui-même un allergène. C'est en effet la salive du félin, qui contient une protéine, la Fel-D1, responsable de la réaction allergique. Cette glycoprotéine se trouve aussi dans la peau, les urines, les glandes salivaires et les glandes lacrymales de l'animal.

Ainsi, en faisant sa toilette, le chat dépose sur son pelage l'allergène incriminé, qui se répand alors dans toute la maison lorsque le félin perd ses poils. C'est encore la raison pour laquelle on peut développer les symptômes d'une allergie au chat sans forcément le toucher, car les tapis, matelas, fauteuils et autres tissus sont de véritables nids à allergies.

Des recherches en cours

Si les chercheurs connaissaient depuis longtemps l'existence de cette protéine, le processus biologique impliqué dans la réaction inflammatoire était beaucoup moins évident. Récemment, plusieurs groupes de scientifiques internationaux ont permis de découvrir que l'allergie se développait davantage si la protéine Fel-D1 était associée à la présence du lipopolysaccharide (LPS), une toxine sécrétée par des bactéries. En effet, il semblerait que sans celle-ci, la réaction allergique n'ait pas lieu.

Forts de ce nouveau constat, les laboratoires multiplient désormais les recherches afin de développer des traitements qui permettraient d'éradiquer les allergies aux chats. Seul bémol : il va falloir attendre encore plusieurs années avant de pouvoir se lover dans les pattes de son matou si l'on est allergique…

Quel chat choisir en cas d'allergie ?

En attendant, si l'on souffre d'une allergie légère, il est possible de cohabiter avec son petit félin sans pour autant risquer la crise d'asthme et de larmes ! Même s'ils sécrètent de la Fel-D1 comme les autres (aucune race n'est hypoallergénique), les chats sans pelage sont en effet moins allergisants puisqu'ils ne disséminent pas de poils sur leur chemin. Les chats mâles castrés et les femelles produisent également moins de Fel-D1 et provoquent donc moins d'allergies.

Ainsi, les matous à poils courts tels que le sphynx ou le devon rex conviendront mieux aux personnes allergiques. Il a également été prouvé que, comparé à ses congénères, le chat de Sibérie possédait très peu de Fel-D1.

Minimiser les risques

Si vous êtes allergique aux chats mais incapable de vous séparer de votre boule de poils, vous pouvez minimiser les risques en brossant chaque jour le pelage de votre animal afin d'éliminer les résidus de salive (des bains réguliers feront également l'affaire). Enfin, l'aspirateur deviendra votre meilleur allié !

M.K.
Article vu 22 fois

Derniers articles

  • Animaux, Mercredi 18 Janvier 2017

    Le régime du chat diabétique

    med-b90041ba8f26a50e770c5b169274a0daa96ff2aa.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Le diabète est aussi préoccupant et contraignant pour nos chers petits félins que pour nous autres humains. Tout comme nous, les chats souffrant de cette pathologie doivent subir des injections régulières d'insuline, qu'il s'agisse de diabète...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 17 Janvier 2017

    Un séchage au poil

    med-fd8ce48613d4f95e80c7e6f21c0865f2a7fe9e1f.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Avec le froid glacial qui s'abat dans toute la France, pas question de laver votre toutou sans procéder ensuite à un séchage optimal. Suivez le mode d'emploi…

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 16 Janvier 2017

    Au secours, mon lapin pète les plombs !

    med-10ff473233fbc5563c18f6f5175fc05beb0b60ed.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Sous ses airs placides de petite peluche irrésistible, le lapin cache un grand stressé. Pour le préserver, il convient de ménager sa sensibilité.

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 11 Janvier 2017

    Non au coton-tige

    med-b2e197be6eea0a3e00ea49e59638e9b25040a931.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Les oreilles de nos amies les bêtes sont très sensibles et causes de troubles divers. C'est pourquoi il est nécessaire de les inspecter régulièrement pour s'assurer qu'elles sont saines. En revanche, un excès d'hygiène peut être dangereux, a...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 10 Janvier 2017

    Adopte une poule, une asso en or

    med-0055d26165e4e2f4139f9488c3507323adc066d0.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Adopte une poule est une association atypique, qui a développé un moyen pour le moins original de lutter contre la prolifération des déchets.

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 9 Janvier 2017

    Antigel, danger mortel

    med-38629535f2f7caa12e93c4ae7f5e83ece65f2a03.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Tandis que l'hiver bat son plein, l'antigel carbure aussi, notamment pour l'entretien les voitures. Mais attention à vos boules de poils qui peuvent s'intoxiquer gravement en ingérant ne serait-ce qu'une petite quantité de ce poison.

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 4 Janvier 2017

    Un body connecté

    med-88b929ab1a6fb9ab7361d9daa05e6c7606cf8f68.jpeg
    La start-up française Equisense s'apprête à révolutionner le monde de l'équitation avec Care, un body permettant aux cavaliers de veiller sur leur monture en permanence. Cet accessoire connecté se présente sous la forme d'un gilet, adapté à...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 3 Janvier 2017

    À la chasse aux truffes

    med-bf11445ca521d69118f38a46b36be7e3a2988794.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Amateurs de truffes et amoureux des animaux, il est grand temps de dresser votre toutou à la recherche de ce précieux champignon noir !

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 2 Janvier 2017

    Croquettes et obésité, attention danger

    med-85ddd8cf4bdc732cb35ce533be82ad3e5514d674.jpeg
    ©iStock / City Presse
    En vrais gloutons, nos chiens se font rarement prier lorsqu'il s'agit de nourriture. À force de trop manger ou d'ingurgiter des doses de croquettes trop importantes, votre boule de poils pourrait bien devenir obèse.

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 28 Décembre 2016

    Épagneul tibétain, le chien des moines

    med-26b3aa4db2a1b4d7530af6f585c187860e4b52f1.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Fringant et joueur, l'Épagneul du Tibet est un chien de petit gabarit (maximum 7 kg), originaire des montagnes de l'Himalaya. Élevé depuis la fin de l'Antiquité par les moines tibétains, il a ensuite été introduit en Grande-Bretagne au début...

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser