pub-banner-classic-1.png
pub-banner-large-1.png

ANIMAUX

Fel-D1, la protéine qui nous mène la vie dure

med-19587d9bc61877bcc6a114fe18da6d77501ec8ef.jpeg
©iStock / City Presse

Comme beaucoup, vous êtes peut-être allergique aux chats. Et comme beaucoup, vous ne savez peut-être pas que les poils ne sont pas les premiers responsables de vos malheurs…

med-18a891bae854f817b63bc21ed9e38e4b6b7278ff.jpeg
©iStock / City Presse

Le chat est sans nul doute l'animal domestique préféré des Français mais aussi probablement le plus redouté ! Non pas à cause de ses griffes acérées, mais parce que sa salive contient une protéine allergisante qui touche 3 % de la population française. Après les acariens et les graminées, nos matous sont en effet les premiers responsables des symptômes allergiques tels que la toux, les éternuements, l'urticaire, le larmoiement et les difficultés respiratoires. Heureusement, il existe quelques astuces pour vivre en parfaite harmonie avec son petit félin et faire beaucoup d'économies sur l'achat de mouchoirs…

med-8a354e46030461b3364f94e78d3bffa87ad03db8.jpeg
©iStock / City Presse

De la salive aux yeux qui piquent

On entend souvent que ce sont les poils de chat qui provoquent de violentes allergies ! Mais ce n'est pas tout à fait vrai… Le pelage de nos boules de poils n'est pas en lui-même un allergène. C'est en effet la salive du félin, qui contient une protéine, la Fel-D1, responsable de la réaction allergique. Cette glycoprotéine se trouve aussi dans la peau, les urines, les glandes salivaires et les glandes lacrymales de l'animal.

Ainsi, en faisant sa toilette, le chat dépose sur son pelage l'allergène incriminé, qui se répand alors dans toute la maison lorsque le félin perd ses poils. C'est encore la raison pour laquelle on peut développer les symptômes d'une allergie au chat sans forcément le toucher, car les tapis, matelas, fauteuils et autres tissus sont de véritables nids à allergies.

Des recherches en cours

Si les chercheurs connaissaient depuis longtemps l'existence de cette protéine, le processus biologique impliqué dans la réaction inflammatoire était beaucoup moins évident. Récemment, plusieurs groupes de scientifiques internationaux ont permis de découvrir que l'allergie se développait davantage si la protéine Fel-D1 était associée à la présence du lipopolysaccharide (LPS), une toxine sécrétée par des bactéries. En effet, il semblerait que sans celle-ci, la réaction allergique n'ait pas lieu.

Forts de ce nouveau constat, les laboratoires multiplient désormais les recherches afin de développer des traitements qui permettraient d'éradiquer les allergies aux chats. Seul bémol : il va falloir attendre encore plusieurs années avant de pouvoir se lover dans les pattes de son matou si l'on est allergique…

Quel chat choisir en cas d'allergie ?

En attendant, si l'on souffre d'une allergie légère, il est possible de cohabiter avec son petit félin sans pour autant risquer la crise d'asthme et de larmes ! Même s'ils sécrètent de la Fel-D1 comme les autres (aucune race n'est hypoallergénique), les chats sans pelage sont en effet moins allergisants puisqu'ils ne disséminent pas de poils sur leur chemin. Les chats mâles castrés et les femelles produisent également moins de Fel-D1 et provoquent donc moins d'allergies.

Ainsi, les matous à poils courts tels que le sphynx ou le devon rex conviendront mieux aux personnes allergiques. Il a également été prouvé que, comparé à ses congénères, le chat de Sibérie possédait très peu de Fel-D1.

Minimiser les risques

Si vous êtes allergique aux chats mais incapable de vous séparer de votre boule de poils, vous pouvez minimiser les risques en brossant chaque jour le pelage de votre animal afin d'éliminer les résidus de salive (des bains réguliers feront également l'affaire). Enfin, l'aspirateur deviendra votre meilleur allié !

M.K.
Article vu 33 fois

Derniers articles

  • Animaux, Mardi 28 Février 2017

    Le berger allemand détrôné par un Belge

    med-4a1e7ef5bd322ac61a1feb70f27677400dae5bda.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Après plusieurs années passées sur la première marche du podium des animaux préférés des Français, le berger allemand a enfin trouvé un rival de taille, en la « personne » de son cousin belge.

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 27 Février 2017

    Apprenez l'art de la communication gestuelle

    med-2574a93ad981693eb39c7f001e6749271b7cabb8.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Plus que les mots, ce sont nos gestes qui sont scrutés par nos toutous et qui leur permettent de comprendre et d'anticiper nos actions. Pour bien communiquer avec votre chien, soignez donc votre communication gestuelle.

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 22 Février 2017

    À l'aise, le Burmese !

    med-3967a43c86d847d4dfc69036d38d827f39449c0c.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Avec son pelage sépia délicatement fumé, ses yeux dorés et son petit nez encré, le Burmese fait craquer les ailurophiles de tout poil ! Sans être trapu comme le British Shorthair ni massif comme le Maine Coon, ce chat originaire de Thaïlande...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 21 Février 2017

    Indispensable, le bloc minéral ?

    med-aa1562961506a5ed6a650edceac873a3f287032a.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Si, de prime abord, sa présence dans la cage d'un oiseau peut sembler nébuleuse pour le profane, le bloc minéral est comme un allié santé incontournable pour nos petits amis à plumes.

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 20 Février 2017

    Pourquoi certains chiens sont-ils peureux ou timides ?

    med-85c00d7c2edef807c8d729ae5b90dddee3d77c3d.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Si le chien est généralement réputé pour son caractère sociable, certains de nos petits amis poilus se montrent bien moins courageux face aux étrangers. Focus sur les toutous timides !

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 15 Février 2017

    La neige, un poison potentiel

    med-632b176084664a3ed8e3df26cde1e4d567b00c65.jpeg
    ©iStock / City Presse
    À l'instar de leurs maîtres, les chiens ont tendance à devenir fous lorsqu'ils sont lâchés dans la poudreuse ! Toutefois, le manteau blanc peut représenter un danger pour nos compagnons à quatre pattes. Outre le froid qui a tôt fait d'entraîner...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 14 Février 2017

    L'éducation au clicker

    med-921af6882d53eed8941cef885e78b123d08d9d9b.jpeg
    ©Shutterstock / City Presse
    C'est un fait : les chats sont bien moins disciplinés que les chiens. Mais à défaut de leur faire amener vos pantoufles et le journal, vous pouvez toujours les éduquer à l'aide d'un simple clicker.

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 13 Février 2017

    Des jeux dangereux pour mon chien

    med-ff6f470db2d159e29bea71c9fad80e6ffb6d27da.jpeg
    ©iStock / City Presse
    S'il est amusant de voir son chien batifoler avec ses jouets, encore faut-il s'assurer que ceux-ci ne présentent pas de danger ! En effet, de nombreux jeux, présentés comme inoffensifs et adaptés aux toutous, ne sont pourtant pas dénués de risques…

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 8 Février 2017

    Le guppy fait des groupies

    med-8018939e29809e30ca1cec0d695c8141eae388fb.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Malgré sa petite taille (3 cm pour les mâles et jusqu'à 6 cm pour les femelles), le guppy est loin de passer inaperçu. Reconnaissable à ses magnifiques couleurs et à sa superbe nageoire caudale en éventail, ce poisson tropical connaît une popularité...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 7 Février 2017

    Agility : les chats s'y mettent aussi !

    med-27e5553c6cff08e8501c32eff1cde7d9b6cac745.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Vous croyez que faire avancer son matou sur un parcours d'obstacles est impossible ? Pas si sûr ! Bien que plus rare, l'agility est une discipline également pratiquée par les chats.

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser