pub-banner-classic-1.png
pub-banner-large-1.png

SANTÉ

L'instinct maternel, inscrit dans nos gènes ?

med-a93e119c197036555dac3f3e72ce3705f371fc25.jpeg
©iStock / City Presse

Alors que bon nombre de spécialistes s'accordent à dire que les femmes n'ont pas obligatoirement d'instinct maternel, une étude scientifique vient jeter un pavé dans la mare.

med-82fe4db8dc1dd49f042fc0004db42c44170cffaa.jpeg
©iStock / City Presse

Dès lors qu'on parle de maternité, la pression sociale est énorme. Et c'est notamment le cas avec le fameux instinct maternel idéalisé et redouté par de nombreuses femmes qui craignent de ne pas ressentir ce qu'elles devraient ou de ne pas réagir comme il le faudrait vis-à-vis de leur bout de chou…

La volonté d'abord

Cela fait belle lurette que l'instinct maternel fait ainsi débat. Est-il du ressort de l'inné, induit par nos gènes, ou de l'acquis, c'est-à-dire soumis à l'histoire personnelle de chaque maman ? Pour de nombreux psychologues et anthropologues partisans de la thèse culturaliste, on ne peut pas comparer l'instinct maternel effectivement présent chez les animaux et le comportement d'une mère avec son nourrisson, dans la mesure où l'être humain est doté d'une conscience et d'un libre arbitre. Féministe de la première heure, Élisabeth Badinther estimait même que l'instinct maternel n'était qu'une construction sociale destinée à cantonner la femme au seul rôle de mère. Récemment interrogée par Psychologies magazine, la neurobiologiste Catherine Vidal expliquait par ailleurs qu'extrapoler l'instinct maternel animal à l'homme revenait à le « réduire à une machine cérébrale qui obéirait simplement aux hormones. C'est une vision réductionniste qui ignore la dimension psychique et sociale des êtres humains ». Alors que l'affaire semblait entendue, une étude américaine publiée dans la sérieuse revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America vient toutefois de remettre de l'huile sur le feu…

Des zones du cerveau réactives

D'après ces chercheurs, qui ont suivi 684 jeunes mères réparties dans onze pays, les pleurs d'un nourrisson activent des régions spécifiques du cerveau de sa maman, liées à l'intention de se déplacer et de parler, ainsi que des zones frontales impliquées dans le langage et la capacité d'interpréter des sons, ce qui conduit cette dernière à le prendre dans les bras et à lui parler pour le réconforter. Dès lors, « ces résultats laissent penser que les réponses des mères aux pleurs de leur bébé sont bien programmées dans le cerveau et communes à l'ensemble des cultures ». Non seulement l'instinct maternel serait donc naturel mais également universel. De quoi enflammer à nouveau le débat…

Julie Polizzi
Article vu 6 fois

Derniers articles

  • Santé, Lundi 22 Janvier 2018

    Animal de compagnie, le meilleur des médicaments ?

    med-93b0d7a22aafe7de0d1503c4dc4bd7534d60bf77.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Grâce aux nombreuses recherches sur le sujet, les animaux sont désormais reconnus comme des outils thérapeutiques pouvant intervenir dans le cadre de nombreuses maladies.

    Lire l'article

  • Santé, Samedi 20 Janvier 2018

    Alzheimer : une formation pour aider les aidants

    med-c0ca17ae967faba6de0cbbc7f9fa042c72751819.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Pour faire face aux troubles du comportement consécutifs à Alzheimer, le docteur Bautrant a développé des thérapies médicales non médicamenteuses personnalisées. Un protocole désormais enseigné aux aidants.

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 19 Janvier 2018

    L'écharpe, une vraie alliée santé

    med-ed6679eca5f031672fee0e85db22efc76353241a.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Accessoire de mode revenu en force dans la garde-robe, l'écharpe n'est pas seulement jolie, elle est aussi très utile ! D'après une étude de l'université de Yale, aux États-Unis, enrouler son visage dans un cache-nez permet en effet de contribuer...

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 19 Janvier 2018

    Et si vous deveniez un super-héros ?

    med-d552e319ae61a06de27a33fa84848ca9bc4e23bd.jpeg
    Et si, du jour au lendemain, vous étiez soudain capable de transformer la chimie de votre cerveau pour accéder à de nouveaux niveaux de conscience, de capter les fréquences vibratoires qui vous entourent, d’'activer les capacités de guérison...

    Lire l'article

  • Santé, Samedi 13 Janvier 2018

    Les dangers de la listeria monocytogènes

    med-f3fab57b73c295842ae5d3bc46c4af3454904963.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Quelque trois cents cas de listériose sont recensés chaque année en France. Si cette infection est rare, elle n'en reste pas moins dangereuse pour les personnes sensibles.

    Lire l'article

  • Santé, Samedi 13 Janvier 2018

    Ménopause précoce : une femme touchée sur cent

    med-d3ca36a2e1f70ea0f18a7b906427e71a811de16e.jpeg
    ©iStock / City Presse
    L'arrêt des menstruations ne survient en principe qu'à la cinquantaine. Malheureusement, 1 % des femmes de moins de 40 ans sont victimes de cette insuffisance ovarienne prématurée.

    Lire l'article

  • Santé, Samedi 6 Janvier 2018

    Médicaments connectés : l'autonomie du patient en question

    med-2a989fba518c506c91a4092d09d66d775693ec40.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Et si vos pilules indiquaient à votre médecin de quelle façon vous suivez votre traitement ? C'est la promesse d'un nouveau comprimé connecté dont la mise sur le marché vient d'être autorisée aux États-Unis.

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 5 Janvier 2018

    Quand le travail devient une souffrance

    med-c589c2fe0dd6590e6ebf494e90bc3c0998ec369b.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Stress, épuisement mental, ennui profond ou incompréhension face à l'absurdité des tâches à accomplir, les conditions de travail tournent parfois à l'enfer, jusqu'à rendre les salariés malades…

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 5 Janvier 2018

    Dents de lait : comment les soulager ?

    med-3fd1184335c579f52fb0ce1da2c5b7ac22eec7d6.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Entre 6 mois et 2 ans, vingt dents de lait vont percer les gencives des bouts de chou. Une période particulièrement douloureuse qui se traduit le plus souvent par des pommettes rouges, une salivation importante, un besoin de mordiller tout ce...

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 5 Janvier 2018

    Le plaisir de manger, clé oubliée de l'éducation alimentaire

    med-18c3358677ff33d7fda98b80b766bc679e9bc19f.jpeg
    ©iStock / City Presse
    À force de mettre l'accent sur les produits sains et de stigmatiser les aliments trop gras ou trop sucrés, on en vient à diaboliser la notion de plaisir dans l'alimentation, ce qui serait contre-productif selon une récente étude.

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser