pub-banner-classic-1.png
pub-banner-large-1.png

ARGENT & DROIT

La contribution sociale généralisée passée au crible

med-621397bb5126d307d02308aade87a1511ec5d0a6.jpeg
©iStock / City Presse

D'après un récent sondage Odoxa réalisé pour Les Echos, 69 % des Français n'approuvent pas le projet de réforme de la CSG porté par le nouveau gouvernement. Mais au fait, en quoi consiste cet impôt ? On fait les questions et les réponses !

med-a78e416a17fbfefd3f0b2c10e508b54cc8fb371e.jpeg
©iStock / City Presse

Si l'équipe du nouveau quinquennat bénéficie pour l'heure du soutien populaire, les premières critiques à l'égard des prochaines réformes annoncées n'ont pas tardé à fuser. Entre autres projets qui passent mal : l'augmentation de la CSG inquiète les ménages. Mais de quoi parle-t-on ?

med-1c5fb524b05a4d7fb58d4963c9c553b71b8a581c.jpeg
©iStock / City Presse

Qu'est-ce que la CSG ?

La contribution sociale généralisée, plus couramment désignée sous l'acronyme CSG, a été créée par la loi de finances pour 1991 portée par le Premier ministre socialiste Michel Rocard. Cet impôt est destiné à participer au financement de la Sécurité sociale (autrement dit l'Assurance maladie, les prestations familiales, le Fonds de solidarité vieillesse et la Caisse d'amortissement de la dette sociale). En 2015, la CSG a d'ailleurs représenté 16,2 % des recettes.

De quelle façon est prélevé cet impôt ?

L'objectif de la CSG est de faire peser le financement de la protection sociale sur l'ensemble des ressources des Français, et non plus sur les seuls salaires via les cotisations sociales. C'est pourquoi cette contribution est prélevée sur le montant brut des revenus d'activité (paies, primes et indemnités, avantages en nature ou en espèces, bénéfices industriels et commerciaux, bénéfices agricoles), mais aussi sur ceux de remplacement que sont les indemnités de chômage, les pensions de retraite et d'invalidité. De même, les revenus du patrimoine (fonciers et rentes viagères…) et de placement (assurance-vie, CEL, PEL, épargne salariale…) sont concernés.
La plupart du temps, la CSG est toutefois prélevée à la source, ce qui fait qu'elle passe relativement inaperçue aux yeux de bon nombre de ménages.

Quel est le taux de cette taxe ?

Face aux besoins grandissant de financement de la protection sociale, le taux de prélèvement de la contribution sociale généralisée n'a cessé d'augmenter depuis sa création. Au départ fixé à 1,1 %, il est progressivement passé à 2,4 % en 1993, à 3,4 % en 1996 et à 7,5 % en 1998.
À l'heure actuelle, différents niveaux d'imposition s'appliquent en fonction des différentes rémunérations concernées. En 2017, les revenus d'activité salariée sont assujettis à un taux global de CSG de 7,5 % (mais 5,1 % sont en réalité déduits de l'impôt sur le revenu), contre 6,6 % pour les pensions de retraite (4,2 % déductibles), 6,2 % pour les allocations chômage (3,8 % déductibles) et 8,2 % pour les revenus du capital.

Y a-t-il des exonérations prévues ?

Oui. Un certain nombre de revenus échappent complètement à cette imposition. C'est notamment le cas des rémunérations des apprentis, des stagiaires demandeurs d'emploi en formation professionnelle, des sommes perçues dans le cadre du volontariat international, de même que les allocations logement, familiales et aides sociales. Côté placement, les intérêts acquis sur un livret A, un livret jeune, un livret d'épargne populaire ou de développement durable et un livret d'épargne-entreprise sont aussi exonérés.
Par ailleurs, en dessous de certains plafonds de revenus, les retraités, les demandeurs d'emploi et les titulaires d'une pension d'invalidité bénéficient d'un taux réduit ou d'une exonération de CSG. Les salariés, en revanche, sont tous logés à la même enseigne, peu importe l'importance de leurs salaires, ce qui est depuis longtemps critiqué en tant qu'injustice sociale.

Le projet de réforme

Afin d'augmenter le pouvoir d'achat des salariés, le Président Macron projette de supprimer leurs cotisations maladie et chômage, en contrepartie d'une hausse du taux normal de CSG de 1,7 point dès 2018.
D'après le gouvernement, une personne payée au smic verra sa rémunération augmenter de plus de 250 € par an, contre 500 € en plus pour un employé touchant 2 200 € nets.
Bémol : 60 % des retraités vont subir cette hausse de taxe de plein fouet, sans profiter de la suppression des cotisations puisqu'ils ne les paient pas. Selon Libération, cela représente une perte de 600 € par an, pour un senior percevant 3 000 € mensuels de pension. Le Président s'est cependant engagé à exonérer de la hausse de CSG les 40 % de retraités touchant moins de 1 200 € par mois.

Julie Polizzi
Article vu 5 fois

Derniers articles

  • Argent & droit, Mercredi 19 Juillet 2017

    Peu de cash retiré à l'étranger

    med-2016c0cc7efb2e0bcb63498bd39c220eefe4b237.jpeg
    ©iStock / City Presse
    En voyage, c'est bien connu, les touristes sont souvent la cible des pickpockets et autres arnaques au distributeur automatique. Et les particuliers en sont bien conscients ! D'après une récente enquête Opinea menée pour Diebold Nixdorf, 47...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 18 Juillet 2017

    Voyage en ligne : gare aux frais cachés

    med-18e7ec1f2fa377f5f043238e35921e29582d20fc.jpeg
    ©iStock / City Presse
    La chasse aux séjours exotiques peu chers est ouverte ! Mais entre le prix initial annoncé et celui effectivement payé, il y a souvent un gouffre. La vigilance est alors de mise pour éviter les mauvaises surprises.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mercredi 12 Juillet 2017

    L'Arrondi en caisse fait les comptes

    med-86cf09e139f0f6fd0c629816332dd3d8279e32d3.jpeg
    ©DR
    L'an dernier, l'opération « L'Arrondi » a permis de reverser près de 760 000 € à des causes d'intérêt général. Mais quels sont les consommateurs les plus généreux ? Un classement inédit fait le point.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 11 Juillet 2017

    La contribution sociale généralisée passée au crible

    med-621397bb5126d307d02308aade87a1511ec5d0a6.jpeg
    ©iStock / City Presse
    D'après un récent sondage Odoxa réalisé pour Les Echos, 69 % des Français n'approuvent pas le projet de réforme de la CSG porté par le nouveau gouvernement. Mais au fait, en quoi consiste cet impôt ? On fait les questions et les réponses !

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 11 Juillet 2017

    Port Grimaud, la plage la plus chère de France

    med-17e75fd6904b4dfee0daee44af19580ff3fb738e.jpeg
    ©iStock / Citypresse
    Pour la seconde année consécutive, le site de voyages Travelbird.fr a publié son index des prix des plages, qui référence plus de trois cents destinations en vue à travers le monde.Au hit-parade des journées de sable fin et de mer azur les plus...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mercredi 5 Juillet 2017

    L'impôt à la source, ce n'est plus pour tout de suite

    med-0337736bcbff3dc8406cd0887b7f82befeeb2f6f.jpeg
    ©iStock / Citypresse
    C'est à grand renfort de communication que François Hollande avait annoncé l'application du prélèvement de l'impôt sur le revenu à la source dès le 1er janvier 2018. Cette réforme présentée comme une révolution fiscale va toutefois devoir attendre...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 4 Juillet 2017

    Mobile : la fin des appels surtaxés en Europe

    med-425e86149b8d4b303968d5ada2b28b9a410c21b1.jpeg
    ©iStock / Citypresse
    En voyage, la facture de votre téléphone portable peut vite s'envoler, surtout lorsque vous surfez sur internet ! Mais, bonne nouvelle, les frais d'itinérance supplémentaires ont été supprimés dans l'espace économique européen.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mercredi 28 Juin 2017

    Banque : un rapatriement des revenus plus avantageux

    med-d47e9c939b1bcae0afd60456bf670164a241da40.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Il est aujourd'hui quasi impossible de souscrire un crédit immobilier dans une banque sans y domicilier également ses revenus. Mais bientôt, cette obligation sera assortie de réelles contreparties.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 27 Juin 2017

    Voiture d'occasion : les solutions de paiement au banc d'essai

    med-902047464248148aed1000a5c99969327e221373.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Acheter un véhicule d'occasion comporte des risques techniques mais aussi financiers, lors du règlement de la transaction. Pour éviter l'arnaque, plusieurs options plus ou moins fiables s'offrent à vous. On les passe en revue.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 27 Juin 2017

    Les notaires valorisent leurs travaux

    med-4f0bd5cb4d6526a525e2c6ea0a5cbf41bffa8cd0.jpeg
    ©DR
    Quelques mois à peine après le lancement de la plateforme Notaviz, qui vise à répondre de façon pratique et concrète à toutes les questions juridiques du quotidien, le Conseil supérieur du notariat poursuit son déploiement numérique avec un...

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser