pub-banner-classic-1.png
pub-banner-large-1.png

ANIMAUX

Les pros du droit animalier

med-0d325a2081b865725511ab54155f43369ff4f629.jpeg
©iStock / City Presse

Entre le changement de statut juridique de l'animal et les nombreuses lois sur la protection des espèces menacées, ça bouge au pays du droit animalier. À tel point qu'en cette rentrée 2016, un DU spécialisé a ouvert ses portes au campus universitaire de Brive-la-Gaillarde.

med-8a332f7467c35c4fec91415edbc8b0b141820b41.jpeg
©iStock / City Presse

Le 16 février 2015, à la grande joie des défenseurs de la cause animale, une petite révolution s'est déroulée dans l'univers du droit animalier. C'est à cette date que nos amies les bêtes, jusqu'alors considérées comme des meubles, sont devenues, au regard du Code civil (article 515-14), « des êtres vivants doués de sensibilité ». Une réforme qui pouvait sembler aussi légitime que tardive à l'heure où, de scandale industriel en extinction d'espèces, le monde animal se voit de plus en plus menacé par les activités humaines. Or, qui dit nouveau statut juridique dit aussi nouveaux droits et surtout, nouveaux moyens de lutte… Pour permettre aux étudiants de s'engager dans cette grande cause, il était donc tout naturel de mettre à leur disposition un cadre de formation adéquat…

med-347f56c226fa25e5af49c26ed3aea456421153a4.jpeg
©iStock / City Presse

Une première en France

Si d'autres pays comme les États-Unis ou, plus près de nous, l'Espagne ont intégré depuis plusieurs années déjà des formations en droit animalier à leur offre universitaire, cette matière n'était jusqu'à présent jamais enseignée dans le cursus commun de la licence ou du master de droit. Seule l'université de Strasbourg proposait jusqu'ici des cours de droit animal dans le cadre d'une spécialisation en « sciences, droit et éthique des animaux ». Pourtant, la défense de la cause animale se retrouve aujourd'hui au cœur de nombreuses problématiques juridiques : du droit civil au droit rural, en passant par le droit environnemental ou européen, le sort des animaux est une problématique légale aussi complexe que méconnue. C'est donc pour pallier ce manque d'informations que les professeurs de droit privé Jean-Pierre Marguénaud et Lucille Boisseau-Sowinski ont décidé, en partenariat avec la Fondation 30 millions d'amis, d'ouvrir le tout premier diplôme d'université (DU) en droit animalier, à la Faculté de droit et de sciences économiques de Brive-la-Gaillarde.

Une approche pluridisciplinaire

Répartis sur 54 heures, les enseignements dispensés dans le cadre de ce DU s'organisent autour d'une approche pluridisciplinaire et réflexive, mêlant aussi bien l'histoire, que la philosophie, l'anthropologie, la psychologie ou la science. Au-delà de la maîtrise technique d'un outil juridique, l'objectif de cette formation vise à permettre aux élèves « d'acquérir une connaissance approfondie du droit animalier en prenant conscience de la complexité de la matière et du droit applicable, l'animal n'étant pas appréhendé comme une entité unique mais en fonction de son utilité pour l'homme et de ses diverses facettes (animal vivant, sensible, aimé, etc.) ». Pour compléter ce cursus réparti sur neuf journées, le droit international et européen est aussi abordé.

Un diplôme en deux épreuves

À l'issue de ce parcours particulièrement dense, les élèves valident leurs connaissances à travers une épreuve orale complétée par un travail écrit réalisé à la maison et portant sur une proposition argumentée de modification de droit animalier. Pour obtenir leur DU, les candidats doivent s'être présentés aux deux épreuves et avoir obtenu un total de 20 points sur 40, la note de 0 à l'une des épreuves étant cependant éliminatoire. En complément, l'épreuve écrite fait également l'objet d'un concours, le Prix Edmond Michelet, qui récompense la meilleure proposition de modification du droit animalier présentée par les étudiants du DU.

Des profils et des débouchés variés

Connaître les démarches que l'on peut entreprendre pour venir en aide à un animal maltraité, défendre des espèces menacées dans leur milieu sauvage ou tout simplement transmettre de meilleures pratiques aux jeunes générations… Du juriste confirmé désireux d'acquérir des connaissances dans le domaine du droit animal aux vétérinaires soucieux de mieux défendre leurs petits patients à poils, en passant par les membres d'association de défense animalière, nombreux sont les profils à pouvoir tirer parti de cette nouvelle formation. Ouvert aux étudiants titulaires d'une licence 2 (droits, AES, philosophie, etc.), aux étudiants vétérinaires, ainsi qu'à toute personne justifiant d'un intérêt particulier et de connaissances de base en droit animalier, ce diplôme n'a pas pour vocation de déboucher directement sur un métier mais plutôt d'enrichir un parcours universitaire ou professionnel amené à se confronter régulièrement à ces problématiques complexes.

Tarifs (hors droits d'inscription universitaire annuels) :

Formation initiale : 250 €
Formation permanente : 860 €
Formation continue : 1 050 €

Plus d'infos : http://www.fdse.unilim.fr/article937.html

A. Samaké
Article vu 38 fois

Derniers articles

  • Animaux, Mercredi 14 Février 2018

    Japanese bobtail, le chat du bonheur

    med-704dfeccac30ad95d5e8a69bd4b86ddb3e9c814d.jpeg
    ©Shutterstock / City Presse
    Très populaire au Japon, le japanese bobtail y a même la réputation de porter bonheur. C'est d'ailleurs sa jolie frimousse ronde et son pelage blanc maculé de taches écaille de tortue qui ont inspiré le personnage du Maneki-Neko, le célèbre...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 13 Février 2018

    L'avocat, un vrai poison pour les chiens

    med-4a817f565b1bd02d3cd271057afbf549290e1286.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Si certains chiens adorent goûter le contenu de l'assiette de leur maître, tout n'est pas bon pour leur santé !

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 12 Février 2018

    Équitation éthologique : révolution au manège

    med-16a7b41b31f6f551bf52c35cf3db896f9b3727fe.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Au-delà des connaissances techniques, bon nombre de centres hippiques misent sur la compréhension du cheval pour faire corps avec lui.

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 7 Février 2018

    De l'aloé pour les soigner

    med-436dec9a168b3198f8ea2048e695fd5b3b1e2d06.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Cicatrisant, apaisant et anti-inflammatoire, l'aloé véra a depuis longtemps trouvé sa place dans nos boîtes à pharmacie ! Mais l'on sait moins en revanche que cette plante aux mille vertus est aussi l'amie de nos bêtes. Elle peut en effet s'utiliser...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 6 Février 2018

    Éducation du chiot : les cinq erreurs à éviter

    med-402d5058bdb3b0ab8bd851670660cd8cf723e4ae.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Lorsqu'une adorable boule de poils de quelques mois prend ses quartiers dans une famille, c'est souvent un grand bonheur pour tous. Véritable concentré d'énergie et d'amour, le jeune chien a toutefois besoin d'acquérir certains repères avant...

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 5 Février 2018

    Conseils pour une cohabitation sans frictions

    med-449d5ddf3afb48bb8d2ddc856b7049bf1ecac224.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Vous souhaitez adopter un deuxième chat pour tenir compagnie à votre matou ? Pour éviter que son arrivée ne tourne à la castagne, vous devez respecter certaines étapes d'adaptation.

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 31 Janvier 2018

    Un visiteur au grand cœur

    med-be67c1fa74d787d5cb2c1c3fef1b6d617ce1c31e.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Pour sortir les personnes âgées, handicapées ou malades de l'isolement, l'association Un cœur et quatre pattes propose des rencontres d'un autre genre...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 30 Janvier 2018

    Bientôt un code spécifique pour les animaux ?

    med-f2965152525e2f26fb6e640a1754f46756b4d37c.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Si le droit des animaux évolue doucement dans le bon sens, certains veulent aller plus loin en créant un Code pour le droit des animaux. L'initiative vient d'un groupe d'avocats du barreau de Paris qui, sensibles à la cause animale, s'investissent...

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 29 Janvier 2018

    Chien qui s'ennuie : et si on en adoptait un deuxième ?

    med-9b260a7530024d5f90bdb1373d400fd7ed7929c4.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Si l'idée d'adopter un deuxième chien pour tenir compagnie à votre toutou vous a traversé l'esprit, mieux vaut lire cet article, car il s'agit là d'une très mauvaise idée…

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 24 Janvier 2018

    Un beau pelage à tout âge

    med-e21769bc01c9aed8d1286b738ebf95003c95e7ca.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Tout matou en forme qui se respecte se lèche quotidiennement afin d'entretenir son pelage. C'est d'ailleurs un bon indice de son état de santé ! Néanmoins, avec l'âge ou une fourrure trop abondante, un coup de main peut être précieux. Cela évitera...

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser