pub-banner-classic-1.png
pub-banner-large-1.png

ANIMAUX

Les pros du droit animalier

med-0d325a2081b865725511ab54155f43369ff4f629.jpeg
©iStock / City Presse

Entre le changement de statut juridique de l'animal et les nombreuses lois sur la protection des espèces menacées, ça bouge au pays du droit animalier. À tel point qu'en cette rentrée 2016, un DU spécialisé a ouvert ses portes au campus universitaire de Brive-la-Gaillarde.

med-8a332f7467c35c4fec91415edbc8b0b141820b41.jpeg
©iStock / City Presse

Le 16 février 2015, à la grande joie des défenseurs de la cause animale, une petite révolution s'est déroulée dans l'univers du droit animalier. C'est à cette date que nos amies les bêtes, jusqu'alors considérées comme des meubles, sont devenues, au regard du Code civil (article 515-14), « des êtres vivants doués de sensibilité ». Une réforme qui pouvait sembler aussi légitime que tardive à l'heure où, de scandale industriel en extinction d'espèces, le monde animal se voit de plus en plus menacé par les activités humaines. Or, qui dit nouveau statut juridique dit aussi nouveaux droits et surtout, nouveaux moyens de lutte… Pour permettre aux étudiants de s'engager dans cette grande cause, il était donc tout naturel de mettre à leur disposition un cadre de formation adéquat…

med-347f56c226fa25e5af49c26ed3aea456421153a4.jpeg
©iStock / City Presse

Une première en France

Si d'autres pays comme les États-Unis ou, plus près de nous, l'Espagne ont intégré depuis plusieurs années déjà des formations en droit animalier à leur offre universitaire, cette matière n'était jusqu'à présent jamais enseignée dans le cursus commun de la licence ou du master de droit. Seule l'université de Strasbourg proposait jusqu'ici des cours de droit animal dans le cadre d'une spécialisation en « sciences, droit et éthique des animaux ». Pourtant, la défense de la cause animale se retrouve aujourd'hui au cœur de nombreuses problématiques juridiques : du droit civil au droit rural, en passant par le droit environnemental ou européen, le sort des animaux est une problématique légale aussi complexe que méconnue. C'est donc pour pallier ce manque d'informations que les professeurs de droit privé Jean-Pierre Marguénaud et Lucille Boisseau-Sowinski ont décidé, en partenariat avec la Fondation 30 millions d'amis, d'ouvrir le tout premier diplôme d'université (DU) en droit animalier, à la Faculté de droit et de sciences économiques de Brive-la-Gaillarde.

Une approche pluridisciplinaire

Répartis sur 54 heures, les enseignements dispensés dans le cadre de ce DU s'organisent autour d'une approche pluridisciplinaire et réflexive, mêlant aussi bien l'histoire, que la philosophie, l'anthropologie, la psychologie ou la science. Au-delà de la maîtrise technique d'un outil juridique, l'objectif de cette formation vise à permettre aux élèves « d'acquérir une connaissance approfondie du droit animalier en prenant conscience de la complexité de la matière et du droit applicable, l'animal n'étant pas appréhendé comme une entité unique mais en fonction de son utilité pour l'homme et de ses diverses facettes (animal vivant, sensible, aimé, etc.) ». Pour compléter ce cursus réparti sur neuf journées, le droit international et européen est aussi abordé.

Un diplôme en deux épreuves

À l'issue de ce parcours particulièrement dense, les élèves valident leurs connaissances à travers une épreuve orale complétée par un travail écrit réalisé à la maison et portant sur une proposition argumentée de modification de droit animalier. Pour obtenir leur DU, les candidats doivent s'être présentés aux deux épreuves et avoir obtenu un total de 20 points sur 40, la note de 0 à l'une des épreuves étant cependant éliminatoire. En complément, l'épreuve écrite fait également l'objet d'un concours, le Prix Edmond Michelet, qui récompense la meilleure proposition de modification du droit animalier présentée par les étudiants du DU.

Des profils et des débouchés variés

Connaître les démarches que l'on peut entreprendre pour venir en aide à un animal maltraité, défendre des espèces menacées dans leur milieu sauvage ou tout simplement transmettre de meilleures pratiques aux jeunes générations… Du juriste confirmé désireux d'acquérir des connaissances dans le domaine du droit animal aux vétérinaires soucieux de mieux défendre leurs petits patients à poils, en passant par les membres d'association de défense animalière, nombreux sont les profils à pouvoir tirer parti de cette nouvelle formation. Ouvert aux étudiants titulaires d'une licence 2 (droits, AES, philosophie, etc.), aux étudiants vétérinaires, ainsi qu'à toute personne justifiant d'un intérêt particulier et de connaissances de base en droit animalier, ce diplôme n'a pas pour vocation de déboucher directement sur un métier mais plutôt d'enrichir un parcours universitaire ou professionnel amené à se confronter régulièrement à ces problématiques complexes.

Tarifs (hors droits d'inscription universitaire annuels) :

Formation initiale : 250 €
Formation permanente : 860 €
Formation continue : 1 050 €

Plus d'infos : http://www.fdse.unilim.fr/article937.html

A. Samaké
Article vu 28 fois

Derniers articles

  • Animaux, Mercredi 18 Janvier 2017

    Le régime du chat diabétique

    med-b90041ba8f26a50e770c5b169274a0daa96ff2aa.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Le diabète est aussi préoccupant et contraignant pour nos chers petits félins que pour nous autres humains. Tout comme nous, les chats souffrant de cette pathologie doivent subir des injections régulières d'insuline, qu'il s'agisse de diabète...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 17 Janvier 2017

    Un séchage au poil

    med-fd8ce48613d4f95e80c7e6f21c0865f2a7fe9e1f.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Avec le froid glacial qui s'abat dans toute la France, pas question de laver votre toutou sans procéder ensuite à un séchage optimal. Suivez le mode d'emploi…

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 16 Janvier 2017

    Au secours, mon lapin pète les plombs !

    med-10ff473233fbc5563c18f6f5175fc05beb0b60ed.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Sous ses airs placides de petite peluche irrésistible, le lapin cache un grand stressé. Pour le préserver, il convient de ménager sa sensibilité.

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 11 Janvier 2017

    Non au coton-tige

    med-b2e197be6eea0a3e00ea49e59638e9b25040a931.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Les oreilles de nos amies les bêtes sont très sensibles et causes de troubles divers. C'est pourquoi il est nécessaire de les inspecter régulièrement pour s'assurer qu'elles sont saines. En revanche, un excès d'hygiène peut être dangereux, a...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 10 Janvier 2017

    Adopte une poule, une asso en or

    med-0055d26165e4e2f4139f9488c3507323adc066d0.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Adopte une poule est une association atypique, qui a développé un moyen pour le moins original de lutter contre la prolifération des déchets.

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 9 Janvier 2017

    Antigel, danger mortel

    med-38629535f2f7caa12e93c4ae7f5e83ece65f2a03.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Tandis que l'hiver bat son plein, l'antigel carbure aussi, notamment pour l'entretien les voitures. Mais attention à vos boules de poils qui peuvent s'intoxiquer gravement en ingérant ne serait-ce qu'une petite quantité de ce poison.

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 4 Janvier 2017

    Un body connecté

    med-88b929ab1a6fb9ab7361d9daa05e6c7606cf8f68.jpeg
    La start-up française Equisense s'apprête à révolutionner le monde de l'équitation avec Care, un body permettant aux cavaliers de veiller sur leur monture en permanence. Cet accessoire connecté se présente sous la forme d'un gilet, adapté à...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 3 Janvier 2017

    À la chasse aux truffes

    med-bf11445ca521d69118f38a46b36be7e3a2988794.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Amateurs de truffes et amoureux des animaux, il est grand temps de dresser votre toutou à la recherche de ce précieux champignon noir !

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 2 Janvier 2017

    Croquettes et obésité, attention danger

    med-85ddd8cf4bdc732cb35ce533be82ad3e5514d674.jpeg
    ©iStock / City Presse
    En vrais gloutons, nos chiens se font rarement prier lorsqu'il s'agit de nourriture. À force de trop manger ou d'ingurgiter des doses de croquettes trop importantes, votre boule de poils pourrait bien devenir obèse.

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 28 Décembre 2016

    Épagneul tibétain, le chien des moines

    med-26b3aa4db2a1b4d7530af6f585c187860e4b52f1.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Fringant et joueur, l'Épagneul du Tibet est un chien de petit gabarit (maximum 7 kg), originaire des montagnes de l'Himalaya. Élevé depuis la fin de l'Antiquité par les moines tibétains, il a ensuite été introduit en Grande-Bretagne au début...

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser