pub-banner-classic-1.png
pub-banner-large-1.png

SANTÉ

L'ostéopathie à la rescousse des travailleurs

med-04385a6865cb950d6db903573e9a2beecf27c642.jpeg
©iStock / City Presse

Si l'on connaît tous l'adage « le travail, c'est la santé », force est de constater que nous sommes pourtant nombreux à en souffrir. Heureusement, l'ostéopathie est là pour nous soulager !

med-67735b1f88a6fcca72b056a8b35885311f8babba.jpeg
©iStock / City Presse

Qu'on se le dise : les métiers manuels n'ont plus le monopole de la douleur chez les travailleurs. S'il ne s'agit pas de dénigrer leur pénibilité, difficile de ne pas nier l'insatisfaction globale des salariés quant à leurs conditions de travail. De l'employé de bureau cloué sur sa chaise au magasinier, en passant par le VRP qui passe ses journées sur les routes, aucune profession n'est épargnée. Bien décidés à endiguer ce phénomène préoccupant, les ostéopathes militent pour la mise en place de soins prodigués sur le lieu de travail.

med-9904d023736dea7055038ede02494daa135495bd.jpeg
©iStock / City Presse

Le mal du siècle

Si la dangerosité des métiers manuels sur la santé est connue de longue date, celle des professions sédentaires apparaît comme une nouveauté. La tertiarisation de la société tout au long du xxe siècle s'est accompagnée d'une hausse des emplois de bureau, de prime abord moins pénibles et moins périlleux. Pourtant, ces derniers ne sont pas sans effet sur notre santé : les stations assises ou debout, l'accomplissement de tâches répétitives à un rythme soutenu, le port de charges lourdes (notamment dans l'industrie ou le bâtiment), les mauvaises postures, le stress et la fatigue sont autant de facteurs susceptibles de déclencher des pathologies diverses. Douleurs cervicales, lombaires, des genoux ou des hanches, raideur des épaules, tendinites métaboliques, lumbagos, sciatiques, syndrome du canal carpien… Autant de menaces qui pèsent sur nos corps malmenés malgré nous ! Ces dernières, désignées sous le terme de troubles musculosquelettiques (ou TMS), peuvent avoir, si elles ne sont pas traitées à temps, des répercussions durables non seulement sur les conditions de travail des salariés, mais aussi sur leur qualité de vie.
D'après la dernière étude MOST*, plus de 70 % des consultations en cabinet sont liées à ces pathologies musculosquelettiques, lesquelles constituent – en outre – la première maladie professionnelle de France. Les conséquences sont multiples : multiplication des arrêts maladie, perte colossale pour la sécurité sociale – 980 millions d'euros pour l'année 2016 –, perte financière pour l'employeur et le travailleur, baisse de productivité, démotivation, quand il ne s'agit pas simplement de dépression…

L'ostéopathie en entreprise

En novembre dernier, le congrès annuel des ostéopathes a tourné autour des TMS qui, selon les professionnels, atteignent une ampleur inégalée. Or, les consultations classiques en cabinet ne sauraient suffire à aider les travailleurs. Si elles demeurent efficaces pour soigner ces troubles, elles ne peuvent y remédier efficacement lorsqu'il s'agit d'affections à caractère professionnel, qualifiées ici de TMSCP. Dans la mesure où le travail occupe la majeure partie de nos journées et nous pousse à répéter les mêmes gestes – et, de fait, les mêmes erreurs –, il est indispensable de bénéficier d'un accompagnement au quotidien.
D'après Michel Sala, président de l'AFO, seule l'ostéopathie en entreprise peut parvenir à limiter les impacts nocifs – tant pour le travail et l'entreprise que, d'un point de vue plus vaste, la société – de ces pathologies spécifiques. En se plaçant au plus près des salariés, le praticien peut traiter le mal à la racine et travailler, en collaboration avec l'employeur, à une amélioration des conditions de travail. Il peut ainsi rectifier l'aménagement des lieux et l'ergonomie des postes avec du mobilier adapté. Outre ces critères purement pratiques, il doit prendre en compte l'environnement dans lequel évoluent les employés. S'y sentent-ils à l'aise ou stressés ? Disposent-ils d'une cantine d'entreprise ? Si oui, sert-elle une nourriture variée et de qualité ? Si ce n'est pas le cas, doivent-ils faire de la route pour s'acheter de quoi déjeuner ? Si, de prime abord, ces quelques questions semblent bien éloignées des préoccupations d'un ostéopathe, elles sont pourtant primordiales dans la prise en charge des TMSCP. Pour que le traitement porte ses fruits, il est indispensable qu'il soit appliqué dans un cadre propice tant au confort du corps qu'à la paix de l'esprit.

Le site de l'AFO : http://www.afosteo.org

*L'étude MOST enquête sur les principaux motifs de consultation en ostéopathie.

Sophie Diaz
Article vu 13 fois

Derniers articles

  • Santé, Samedi 18 Novembre 2017

    Cancer du sein : le lipomodelage pris en charge

    med-f6864232314d1491c77322c05c655223dd71ae28.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Les solutions de reconstruction mammaire après une mastectomie sont nombreuses. Une pratique douce encore peu répandue vient d'être ajoutée au tableau des opérations remboursées par l'Assurance maladie. C'est le lipomodelage.

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 17 Novembre 2017

    Troubles de l'attention : la dépendance aux écrans mise en cause

    med-f12e432608ef289c7650a41d7f07b386043a4d54.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Pas toujours facile d'obliger nos enfants à décoller le nez de leurs écrans ! Et pourtant, c'est la condition sine qua non pour leur éviter des troubles de l'attention et du développement.

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 17 Novembre 2017

    Les bienfaits de l'artichaut

    med-08b9a8f675c7003c9712c8237814f77a90a1ad20.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Légume d'automne par excellence, l'artichaut n'est pas seulement facile à cuisiner et savoureux, il cache aussi dans ses pétales de nombreuses vertus santé.

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 17 Novembre 2017

    Aliments transformés, faites le tri

    med-e708145bb53ec8c2a689cbe367201345cf26f3e8.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Sodas, plats cuisinés, bâtonnets de poisson… Malgré les multiples traitements subits par les aliments, les produits qui en résultent sont aussi populaires que peu onéreux. Pourtant, leur effet sur notre santé n'est pas anodin.

    Lire l'article

  • Santé, Samedi 11 Novembre 2017

    Maladie alcoolique : le microbiote à la rescousse

    med-7c865a3aee1804c0587e63153b88661abd7fb7b8.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Le microbiote n'a pas encore livré tous ses secrets ! Si l'on parle désormais beaucoup de cet organe, c'est parce qu'il a de quoi intriguer. Il pourrait, par exemple, aider la médecine à mieux soigner la maladie alcoolique du foie. Explications.

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 10 Novembre 2017

    Les Français, de plus en plus victimes du travail statique

    med-ddc200675fcff4adf3bd9f4f20a2ca1283b451fb.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Plus d'un Français sur deux passe en moyenne entre 7 h 30 et 11 h 30 assis chaque jour. En cause, une vie toujours plus sédentaire, mais aussi un travail de bureau de plus en plus statique.

    Lire l'article

  • Santé, Dimanche 5 Novembre 2017

    Contraception, une pilule de plus en plus dure à avaler

    med-4bb8ce2a21f8264199766bfe25e5d654bc323af9.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Une nouvelle enquête de Santé publique France démontre que les femmes sont de plus en plus nombreuses à se détourner de la pilule pour d'autres méthodes de contraception. Un déclin qui s'explique notamment par les soupçons de risques liés aux...

    Lire l'article

  • Santé, Samedi 4 Novembre 2017

    Bébé secoué, la maltraitance invisible

    med-d616f28157773fdcf0db29e31b55a016daafe3d4.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Loin d'être anodin, secouer un bébé est un geste extrêmement violent qui peut entraîner de graves séquelles cérébrales, voire la mort de l'enfant.

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 3 Novembre 2017

    L'aloé vera, champion du confort articulaire

    med-6e11798670c81a67cbec6197d7cdf188118e77bb.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Se lever, marcher, faire ses courses, autant de gestes et actions anodines qui deviennent quasi impossibles à réaliser lorsqu'on souffre de gênes articulaires. Si l'âge est un facteur déterminant, l'hérédité, l'inactivité, le surmenage articulaire,...

    Lire l'article

  • Santé, Mardi 31 Octobre 2017

    Dépistage du cancer du sein : les règles de l'autopalpation

    med-ed5511773d9ca53187be4ec13dd1b98265f1e30a.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Si elle ne peut remplacer un suivi gynécologique régulier, l'autopalpation du sein est un geste qui peut sauver. Voici comment procéder à cet examen dans les règles de l'art.

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser