pub-banner-classic-1.png
pub-banner-large-1.png

SANTÉ

L'ostéopathie à la rescousse des travailleurs

med-04385a6865cb950d6db903573e9a2beecf27c642.jpeg
©iStock / City Presse

Si l'on connaît tous l'adage « le travail, c'est la santé », force est de constater que nous sommes pourtant nombreux à en souffrir. Heureusement, l'ostéopathie est là pour nous soulager !

med-67735b1f88a6fcca72b056a8b35885311f8babba.jpeg
©iStock / City Presse

Qu'on se le dise : les métiers manuels n'ont plus le monopole de la douleur chez les travailleurs. S'il ne s'agit pas de dénigrer leur pénibilité, difficile de ne pas nier l'insatisfaction globale des salariés quant à leurs conditions de travail. De l'employé de bureau cloué sur sa chaise au magasinier, en passant par le VRP qui passe ses journées sur les routes, aucune profession n'est épargnée. Bien décidés à endiguer ce phénomène préoccupant, les ostéopathes militent pour la mise en place de soins prodigués sur le lieu de travail.

med-9904d023736dea7055038ede02494daa135495bd.jpeg
©iStock / City Presse

Le mal du siècle

Si la dangerosité des métiers manuels sur la santé est connue de longue date, celle des professions sédentaires apparaît comme une nouveauté. La tertiarisation de la société tout au long du xxe siècle s'est accompagnée d'une hausse des emplois de bureau, de prime abord moins pénibles et moins périlleux. Pourtant, ces derniers ne sont pas sans effet sur notre santé : les stations assises ou debout, l'accomplissement de tâches répétitives à un rythme soutenu, le port de charges lourdes (notamment dans l'industrie ou le bâtiment), les mauvaises postures, le stress et la fatigue sont autant de facteurs susceptibles de déclencher des pathologies diverses. Douleurs cervicales, lombaires, des genoux ou des hanches, raideur des épaules, tendinites métaboliques, lumbagos, sciatiques, syndrome du canal carpien… Autant de menaces qui pèsent sur nos corps malmenés malgré nous ! Ces dernières, désignées sous le terme de troubles musculosquelettiques (ou TMS), peuvent avoir, si elles ne sont pas traitées à temps, des répercussions durables non seulement sur les conditions de travail des salariés, mais aussi sur leur qualité de vie.
D'après la dernière étude MOST*, plus de 70 % des consultations en cabinet sont liées à ces pathologies musculosquelettiques, lesquelles constituent – en outre – la première maladie professionnelle de France. Les conséquences sont multiples : multiplication des arrêts maladie, perte colossale pour la sécurité sociale – 980 millions d'euros pour l'année 2016 –, perte financière pour l'employeur et le travailleur, baisse de productivité, démotivation, quand il ne s'agit pas simplement de dépression…

L'ostéopathie en entreprise

En novembre dernier, le congrès annuel des ostéopathes a tourné autour des TMS qui, selon les professionnels, atteignent une ampleur inégalée. Or, les consultations classiques en cabinet ne sauraient suffire à aider les travailleurs. Si elles demeurent efficaces pour soigner ces troubles, elles ne peuvent y remédier efficacement lorsqu'il s'agit d'affections à caractère professionnel, qualifiées ici de TMSCP. Dans la mesure où le travail occupe la majeure partie de nos journées et nous pousse à répéter les mêmes gestes – et, de fait, les mêmes erreurs –, il est indispensable de bénéficier d'un accompagnement au quotidien.
D'après Michel Sala, président de l'AFO, seule l'ostéopathie en entreprise peut parvenir à limiter les impacts nocifs – tant pour le travail et l'entreprise que, d'un point de vue plus vaste, la société – de ces pathologies spécifiques. En se plaçant au plus près des salariés, le praticien peut traiter le mal à la racine et travailler, en collaboration avec l'employeur, à une amélioration des conditions de travail. Il peut ainsi rectifier l'aménagement des lieux et l'ergonomie des postes avec du mobilier adapté. Outre ces critères purement pratiques, il doit prendre en compte l'environnement dans lequel évoluent les employés. S'y sentent-ils à l'aise ou stressés ? Disposent-ils d'une cantine d'entreprise ? Si oui, sert-elle une nourriture variée et de qualité ? Si ce n'est pas le cas, doivent-ils faire de la route pour s'acheter de quoi déjeuner ? Si, de prime abord, ces quelques questions semblent bien éloignées des préoccupations d'un ostéopathe, elles sont pourtant primordiales dans la prise en charge des TMSCP. Pour que le traitement porte ses fruits, il est indispensable qu'il soit appliqué dans un cadre propice tant au confort du corps qu'à la paix de l'esprit.

Le site de l'AFO : http://www.afosteo.org

*L'étude MOST enquête sur les principaux motifs de consultation en ostéopathie.

Sophie Diaz
Article vu 8 fois

Derniers articles

  • Santé, Lundi 22 Janvier 2018

    Animal de compagnie, le meilleur des médicaments ?

    med-93b0d7a22aafe7de0d1503c4dc4bd7534d60bf77.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Grâce aux nombreuses recherches sur le sujet, les animaux sont désormais reconnus comme des outils thérapeutiques pouvant intervenir dans le cadre de nombreuses maladies.

    Lire l'article

  • Santé, Samedi 20 Janvier 2018

    Alzheimer : une formation pour aider les aidants

    med-c0ca17ae967faba6de0cbbc7f9fa042c72751819.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Pour faire face aux troubles du comportement consécutifs à Alzheimer, le docteur Bautrant a développé des thérapies médicales non médicamenteuses personnalisées. Un protocole désormais enseigné aux aidants.

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 19 Janvier 2018

    L'écharpe, une vraie alliée santé

    med-ed6679eca5f031672fee0e85db22efc76353241a.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Accessoire de mode revenu en force dans la garde-robe, l'écharpe n'est pas seulement jolie, elle est aussi très utile ! D'après une étude de l'université de Yale, aux États-Unis, enrouler son visage dans un cache-nez permet en effet de contribuer...

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 19 Janvier 2018

    Et si vous deveniez un super-héros ?

    med-d552e319ae61a06de27a33fa84848ca9bc4e23bd.jpeg
    Et si, du jour au lendemain, vous étiez soudain capable de transformer la chimie de votre cerveau pour accéder à de nouveaux niveaux de conscience, de capter les fréquences vibratoires qui vous entourent, d’'activer les capacités de guérison...

    Lire l'article

  • Santé, Samedi 13 Janvier 2018

    Les dangers de la listeria monocytogènes

    med-f3fab57b73c295842ae5d3bc46c4af3454904963.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Quelque trois cents cas de listériose sont recensés chaque année en France. Si cette infection est rare, elle n'en reste pas moins dangereuse pour les personnes sensibles.

    Lire l'article

  • Santé, Samedi 13 Janvier 2018

    Ménopause précoce : une femme touchée sur cent

    med-d3ca36a2e1f70ea0f18a7b906427e71a811de16e.jpeg
    ©iStock / City Presse
    L'arrêt des menstruations ne survient en principe qu'à la cinquantaine. Malheureusement, 1 % des femmes de moins de 40 ans sont victimes de cette insuffisance ovarienne prématurée.

    Lire l'article

  • Santé, Samedi 6 Janvier 2018

    Médicaments connectés : l'autonomie du patient en question

    med-2a989fba518c506c91a4092d09d66d775693ec40.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Et si vos pilules indiquaient à votre médecin de quelle façon vous suivez votre traitement ? C'est la promesse d'un nouveau comprimé connecté dont la mise sur le marché vient d'être autorisée aux États-Unis.

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 5 Janvier 2018

    Quand le travail devient une souffrance

    med-c589c2fe0dd6590e6ebf494e90bc3c0998ec369b.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Stress, épuisement mental, ennui profond ou incompréhension face à l'absurdité des tâches à accomplir, les conditions de travail tournent parfois à l'enfer, jusqu'à rendre les salariés malades…

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 5 Janvier 2018

    Dents de lait : comment les soulager ?

    med-3fd1184335c579f52fb0ce1da2c5b7ac22eec7d6.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Entre 6 mois et 2 ans, vingt dents de lait vont percer les gencives des bouts de chou. Une période particulièrement douloureuse qui se traduit le plus souvent par des pommettes rouges, une salivation importante, un besoin de mordiller tout ce...

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 5 Janvier 2018

    Le plaisir de manger, clé oubliée de l'éducation alimentaire

    med-18c3358677ff33d7fda98b80b766bc679e9bc19f.jpeg
    ©iStock / City Presse
    À force de mettre l'accent sur les produits sains et de stigmatiser les aliments trop gras ou trop sucrés, on en vient à diaboliser la notion de plaisir dans l'alimentation, ce qui serait contre-productif selon une récente étude.

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser