pub-banner-classic-1.png
pub-banner-large-1.png

JARDIN

Mon voisin peut-il m'obliger à abattre un arbre ?

med-c00b474565abd5bd884c99295149ee4147417777.jpeg
©iStock / Citypresse

« Mon nouveau voisin me demande de me conformer à la loi en faisant rabattre à la hauteur légale un vieux chêne situé à moins de 2 m de notre clôture séparative. Est-il dans son droit ? »

med-3bcd990e4a6e5720df74dce3a588f3dc16a1736a.jpeg
©iStock / Citypresse

Hauteurs légales

C'est l'article 671 du Code civil qui régit la hauteur des plantations en fonction de la distance qui les sépare de la limite de propriété. Aucune plantation ne peut être effectuée à moins de 50 cm de la limite, à moins qu'il ne s'agisse d'une haie mitoyenne plantée sur la ligne de séparation. Entre 50 cm et 2 m de distance, les plantes ne doivent pas excéder deux mètres de hauteur. Leur dimension devient libre et sans restriction dès lors qu'elles se trouvent à plus de deux mètres du grillage. Pour être précis, toutes les distances se mesurent depuis le centre du tronc jusqu'à la limite du terrain.

Les exceptions

Il existe cependant quelques exceptions à cette règle stricte. Ainsi, l'article 672 apporte quelques précisions en disposant que « le voisin peut exiger que les arbres (…) plantés à une distance moindre que la distance légale soient arrachés ou réduits à la hauteur déterminée (…), à moins qu'il n'y ait titre, destination du père de famille ou prescription trentenaire ». Ceci mérite quelques explications. Il y a titre lorsque les plantations trop hautes ont été rendues possibles par une autorisation écrite de l'ancien propriétaire voisin. La destination du père de famille s'applique lorsqu'une propriété est divisée en deux ou plusieurs parcelles et que rien n'a été spécifié dans l'acte notarié concernant les hauteurs des arbres qui se trouvent en deçà des distances légales suite au tracé des nouvelles limites. Enfin, il y a prescription trentenaire lorsque l'arbre culmine depuis plus de trente ans à sa hauteur irrégulière, sans que le voisin n'y ait fait opposition.

Vous et votre voisin

Il est fort possible que votre chêne puisse bénéficier de la prescription trentenaire. Reste à en apporter la preuve par différents moyens, comme de vieilles photos aériennes ou de famille, une facture d'achat ou, si besoin, le recours à des experts. En revanche, votre voisin est en droit d'exiger que les branches qui dépassent à l'aplomb de son terrain soient coupées.

Benoit Charbonneau
Article vu 8 fois

Derniers articles

  • Jardin, Mardi 28 Février 2017

    Quand et comment semer les fèves en fin d'hiver ?

    med-7ad24cf1513f4f51442bd020ff1ca2a27f5b930a.jpeg
    ©iStock / City Presse
    En fin d'hiver, les fèves se sèment suffisamment tard pour échapper aux dernières grosses gelées, mais suffisamment tôt pour bénéficier des meilleures conditions de croissance. Définir la date des semis n'est pas toujours simple.

    Lire l'article

  • Jardin, Lundi 27 Février 2017

    Faire germer les pommes de terre

    med-efc85a84f2f9aed32900607e7d1c286687da9be8.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Les plants de pomme de terre que l'on peut se procurer dans les jardineries sont moins chers lorsqu'on les achète non germés. Charge à vous ensuite de les faire germer pendant environ un mois et demi avant de les planter.

    Lire l'article

  • Jardin, Mardi 21 Février 2017

    L'outil du mois : l'ébrancheur

    med-2bd2a736b95855f573e74ea17d6199f712a0dabf.jpeg
    ©iStock / City Presse
    L'ébrancheur est un outil de coupe indispensable, qui permet au jardinier de dépasser largement le rayon d'action du sécateur, que ce soit en puissance mais aussi en longueur et en hauteur de coupe.

    Lire l'article

  • Jardin, Lundi 20 Février 2017

    Travaillez sur des sols ressuyés

    med-f30c9cad067d841d6827a9406df8ba1e7a380a48.jpeg
    ©iStock / City Presse
    En fin d'hiver, avec les pluies abondantes et les matins humides, le sol est souvent détrempé. Mieux vaut ne pas le travailler avant qu'il ne se soit correctement asséché. C'est mieux pour lui… Et mieux pour vous.

    Lire l'article

  • Jardin, Mercredi 15 Février 2017

    L'erreur du mois : élaguer depuis une échelle

    med-47ec2da07732aad59df4eaf0b0eae7bf3eec8d7f.jpeg
    ©iStock / City Presse
    M. L. est un fringant jardinier qui n'a pas froid aux yeux. Bien décidé à couper la branche de chêne qui lui cache le soleil bas de l'hiver, il a fini par grimper sur une échelle afin de lui régler son compte personnellement. Mal lui en a pris...

    Lire l'article

  • Jardin, Mardi 14 Février 2017

    Tailler les groseilliers

    med-718cf3b6ffbf2c18828d4381b091f9f58b014ab0.jpeg
    ©iStock / City Presse
    La taille des groseilliers à grappes se fait en dehors des périodes de gel, entre les mois de décembre et février. Les fruits apparaissant sur le bois de l'année précédente des tiges âgées de deux à cinq ans, le travail consiste à favoriser...

    Lire l'article

  • Jardin, Lundi 13 Février 2017

    Transplanter un arbuste en hiver

    med-6b259c58d055242f0bf33d4179371698fbb7de6c.jpeg
    ©iStock / City Presse
    La transplantation d'un arbuste réussit généralement bien, à condition de s'y prendre correctement et au bon moment. Ce dernier étant bon, examinons la manière.

    Lire l'article

  • Jardin, Mardi 7 Février 2017

    À faire en février : épandre le compost au pied des rosiers

    med-de961a8b09da77e87147e6c81669afa683afbe64.jpeg
    ©iStock / City Presse
    La seconde moitié de l'hiver est une période favorable pour l'épandage du compost, notamment au pied des plantes gourmandes que sont, par exemple, les rosiers.

    Lire l'article

  • Jardin, Mardi 31 Janvier 2017

    Planter des primevères en pot

    med-663fc1cc2a25e79ebd1e21bfa2cee029b565c1a7.jpeg
    ©iStock / Citypresse
    La primevère est l'une des fleurs qui annoncent triomphalement la fin de l'hiver. Disponible très tôt dans les jardineries, elle est parfaite pour fleurir les balcons ou les intérieurs en attendant l'arrivée du printemps. Avec un seul mot d'ordre,...

    Lire l'article

  • Jardin, Lundi 30 Janvier 2017

    Abattre un arbre, une opération délicate à faire soi-même… ou pas

    med-5299d0f79b452ac6011a76311135448f9ca2d5a6.jpeg
    ©iStock / Citypresse
    L'abattage d'un arbre est une opération délicate qui peut nécessiter de faire appel à un professionnel. Il suffit d'en expliquer le mode opératoire pour en prendre conscience.

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser