pub-banner-classic-1.png
pub-banner-large-1.png

POURQUOI ?

Pourquoi est-on plus déprimé en hiver ?

med-a6325dfad7c96070c858b165c90e278634de1872.jpeg

Fatigue, coup de mou, morosité, les mois les plus froids de l'année ont un impact sur notre moral.

D'après plusieurs études, près d'un Français sur cinq se sent « à plat » dès l'automne et parfois jusqu'à la fin de l'hiver. Coup de déprime, plus grande fatigue et perte de motivation sont les symptômes les plus fréquents de cette morosité hivernale. Mais à quoi est-elle due ? Si l'origine de ces troubles de l'humeur reste inconnue, les psychologues et médecins mettent en cause la conjonction de différents facteurs. Au-delà de la chute des températures – qui n'arrange certes pas le tableau ambiant –, c'est surtout la perte de luminosité qui poserait essentiellement problème. La lumière bloque en effet la sécrétion de mélatonine, l'hormone du sommeil, et favorise celle de la sérotonine, qui agit contre la dépression. Avec la diminution de la luminosité, le taux de mélatonine reste donc plus élevé durant la journée, ce qui perturbe notre sommeil et provoque une fatigue permanente. En outre, notre horloge interne a parfois bien du mal à s'adapter au changement d'heure qui contribue à raccourcir les journées de façon brutale. Pour lutter contre la déprime, vous pouvez alors opter pour la luminothérapie.

Article vu 7 fois

Ces articles peuvent vous intéresser