pub-banner-classic-1.png
pub-banner-large-1.png

MULTIMÉDIA

Quand les data tiennent chaud

med-ba58f0195c417cfc4ed41fe5646c0a5aa73896ee.jpeg
©iStock

Pour réduire l'empreinte énergétique que représentent les datacenters construits par les géants du numérique, les solutions originales se multiplient, comme celle de pouvoir se chauffer grâce aux serveurs.

med-f4e2b5a7aca75488f0834db1aec886296600e1c9.jpeg
©Quarnot

Ce n'est plus un secret pour personne : les données personnelles, amassées convulsivement par les géants du numérique, sont l'or noir du xxie siècle. Et, comme leur homologue fossile, leur extraction, leur traitement, leur stockage et leur utilisation ont des conséquences énergétiques et écologiques majeures. Selon les études de Greenpeace, les datacenters, ces vastes « raffineries » de données composées de centaines ou de milliers de serveurs, engloutiraient aujourd'hui plus de 3 % de la consommation mondiale d'électricité, soit plus d'un tiers de ce que représente l'économie numérique dans son ensemble. À titre de comparaison, cette industrie a besoin de plus d'électricité que l'ensemble de la planète en utilisait dans les années cinquante… Les datacenters sont aussi énergivores, car il faut à la fois assurer le fonctionnement des serveurs et leur refroidissement, via, notamment, d'immenses climatiseurs, eux aussi excessivement gourmands. Pas étonnant, alors, que les grands manitous de l'informatique multiplient les projets pour réduire la facture totale. Microsoft a, par exemple, eu l'idée de placer ses ordinateurs sous la mer, afin de bénéficier de l'énergie maritime et de son fort pouvoir de refroidissement. Les serveurs de Facebook, glouton parmi les gloutons, sont situés au nord de la Suède, là où règne le blizzard.

med-df96e3dc5c8029b9ba283010596b1a38e5f7a7d6.jpeg
©Quarnot

Vers la chaudière numérique

La France trône en bonne position sur le marché de l'hébergement de serveurs puisqu'elle se situe au quatrième rang mondial et accueille une centaine de grands centres au sein de ses principales métropoles. Et c'est bien ici que l'on voit se développer les initiatives les plus prometteuses. Dans quelques semaines, 150 logements sociaux seront ainsi livrés à Paris avec une particularité de taille : les chauffages ont été remplacés par des serveurs ! Issue d'un partenariat entre Free et Paris Habitat, cette initiative permettra aux habitants de réduire de 80 % leur facture de chauffage et de 50 % leur note d'eau chaude. L'installation servira, en prime, à chauffer une crèche accueillant 44 enfants. Ces projets ne sont pas nouveaux, mais tendent à se multiplier : puisque les datacenters chauffent beaucoup, autant réutiliser leur chaleur. Depuis 2010, 600 000 mètres carrés de bureau implantés autour d'Euro Disney ont déjà été équipés de « chaudières numériques ». Dans quelques mois, la piscine parisienne de la Butte aux Cailles sera elle aussi réchauffée par l'un de ces centres bâtis par la société Stimergy dans son sous-sol. Cela permettra d'économiser environ 45 tonnes de CO2 par an. La même société officie déjà à Grenoble dans des logements sociaux. À Lyon, l'université Jean-Moulin avait besoin d'une salle avec de gros serveurs pour ses recherches et engloutissait une bonne partie de son budget en climatisation. Depuis fin 2014, la salle est reliée, toujours grâce à Stimergy, à une chaudière alimentant en eau chaude les douches du gymnase.

Dans toutes les maisons

La start-up Quarnot Computing propose, quant à elle, des radiateurs d'un genre nouveau, appelés Q.Rad. Ces derniers embarquent des stations de calculs qui peuvent offrir jusqu'à 500 watts en chaleur entièrement gratuite, soit de quoi chauffer un espace de 14 à 20 m2. Le modèle est simple : le propriétaire achète l'appareil, le fournisseur paie l'électricité et se rembourse en revendant les calculs effectués à ses clients, comme BNP Paribas, qui a basculé 5 % de ses calculs de risques sur Quarnot, réduisant ainsi de 75 % l'empreinte carbone de ces opérations. L'usager, lui, ne paie plus d'électricité pour son chauffage. Les Q.Rad renseignent également sur la qualité de l'air, peuvent servir de lecteur audio ou de chargeur de téléphone. Pour le moment, Quarnot n'équipe que des bâtiments qui ont besoin d'au moins 20 radiateurs, mais devrait proposer les Q.Rad aux particuliers d'ici à la fin de l'année à un prix encore inconnu. Le système, reposant sur des relations « gagnant-gagnant », est promis à un bel avenir.

Article vu 47 fois

Derniers articles

  • Multimédia, Vendredi 24 Mars 2017

    Lenovo Miix 720, l'équilibriste

    med-946ff24f2c8cda7fe2c35b3e7a5fda17e44c23de.jpeg
    ©Lenovo
    Avec son Miix 720, Lenovo repart à l'assaut du marché de plus en plus porteur des hybrides 2 en 1, ces appareils à mi-chemin de la tablette et de l'ordinateur de bureau. Il signe ainsi l'une des solutions nomades les plus intéressantes de ce...

    Lire l'article

  • Multimédia, Vendredi 24 Mars 2017

    The Elder Scrolls Legends : Bethesda abat ses cartes

    med-25d85fdceaaa17766c9b58b6e3ceafb56c94aea0.jpeg
    ©Bethesda
    Passion dévorante des années 90 et 2000, avec les mythiques sagas Magic et Warhammer, le jeu de cartes fantasy connaît un regain de flamme impressionnant sur les écrans numériques. Hearthstone, le titre phare de Blizzard, avec sa formule simple...

    Lire l'article

  • Multimédia, Vendredi 24 Mars 2017

    Le running en mode découverte

    med-d173605cd2270bcac4ce2096be3bdcbb4a2d8014.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Si vous préférez la poésie du béton à celle du chant des oiseaux, l'application Runnin' City devrait vous combler. Grâce à elle, partez à la découverte de grandes villes tout en prenant soin de votre silhouette.

    Lire l'article

  • Multimédia, Vendredi 17 Mars 2017

    Samsung Galaxy A5 : l'esprit de revanche

    med-02ab008427997e3f03c31d67736f91aadc2e6005.jpeg
    ©Samsung
    Comment se relever après un cataclysme économique comme en a connu Samsung avec son explosif Note 7 ? En se reposant sur des valeurs sûres, comme l'A5, qui permet au Coréen de rester l'un des meilleurs fabricants de smartphones…

    Lire l'article

  • Multimédia, Vendredi 17 Mars 2017

    À l'ombre, je grandis

    med-c3e71c030dc26e7d4c708b4cd738dd827938f629.jpeg
    ©Cyanide
    On peut être tout petit, complètement vert, sentir mauvais et pourtant s'avérer un redoutable assassin, ainsi que le personnage phare d'une licence montante du jeu vidéo. Excellente surprise de 2014, Styx, le plus sournois des gobelins, revient...

    Lire l'article

  • Multimédia, Vendredi 10 Mars 2017

    Canon Pixma TS6050 : l'imprimante abordable et performante

    med-35311b496871cf4c7fcdff984d811daeef7650ed.jpeg
    ©Canon
    Canon continue d'étoffer sa gamme d'imprimantes grand public avec la Pixma TS6050 qui s'offre le luxe d'afficher des prix tout à fait raisonnables tout en conciliant qualité du rendu et rapidité d'exécution.

    Lire l'article

  • Multimédia, Vendredi 10 Mars 2017

    The Legend of Zelda : Breath of the Wild
 : le grand héros de la Switch

    med-bd4c9a3b042ade892639f2c7283dde5e7ece43cf.jpeg
    ©Nintendo
    Le succès d'une nouvelle console tient avant tout aux premiers jeux que celle-ci propose lors de son lancement. Un mauvais catalogue et le public peut très rapidement bouder la prétendante. C'est d'ailleurs ce qu'avait connu Nintendo avec la...

    Lire l'article

  • Multimédia, Samedi 4 Mars 2017

    Dell XPS 15 : la perle rare

    med-5adeb252920d53baaf45bf54b7e85f8e75658093.jpeg
    ©Dell
    Les révolutions majeures se font rares dans le domaine des ordinateurs portables, mais certaines évolutions marquent plus que d'autres. C'est le cas des derniers Dell XPS qui intègrent la nouvelle génération de processeur Intel et de puce graphique...

    Lire l'article

  • Multimédia, Vendredi 3 Mars 2017

    Comment bien protéger son ordinateur

    med-b6e61eeee5cb771ac80e5d1d7c38ba7c6e27f119.jpeg
    ©CC0
    Nos ordinateurs sont devenus de véritables extensions de nous-mêmes, conservant nos souvenirs, nos documents précieux et un nombre considérable de données personnelles. Ils sont donc les cibles de plus en plus fréquentes d'attaques malveillantes....

    Lire l'article

  • Multimédia, Vendredi 3 Mars 2017

    Night in the Wood : la belle histoire

    med-1348ea5634df53b1c32b4de0391a17d8c80f2a42.jpeg
    ©Infinite Fall
    Nous sommes en 2013, le petit studio Infinite Fall lance une campagne participative pour un projet de jeu baptisé Night in the Wood. Le concept plaît et l'équipe récolte plus de 200 000 $. Près de quatre ans plus tard, voilà les développeurs...

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser