pub-banner-classic-1.png
pub-banner-large-1.png

MULTIMÉDIA

Quand les data tiennent chaud

med-ba58f0195c417cfc4ed41fe5646c0a5aa73896ee.jpeg
©iStock

Pour réduire l'empreinte énergétique que représentent les datacenters construits par les géants du numérique, les solutions originales se multiplient, comme celle de pouvoir se chauffer grâce aux serveurs.

med-f4e2b5a7aca75488f0834db1aec886296600e1c9.jpeg
©Quarnot

Ce n'est plus un secret pour personne : les données personnelles, amassées convulsivement par les géants du numérique, sont l'or noir du xxie siècle. Et, comme leur homologue fossile, leur extraction, leur traitement, leur stockage et leur utilisation ont des conséquences énergétiques et écologiques majeures. Selon les études de Greenpeace, les datacenters, ces vastes « raffineries » de données composées de centaines ou de milliers de serveurs, engloutiraient aujourd'hui plus de 3 % de la consommation mondiale d'électricité, soit plus d'un tiers de ce que représente l'économie numérique dans son ensemble. À titre de comparaison, cette industrie a besoin de plus d'électricité que l'ensemble de la planète en utilisait dans les années cinquante… Les datacenters sont aussi énergivores, car il faut à la fois assurer le fonctionnement des serveurs et leur refroidissement, via, notamment, d'immenses climatiseurs, eux aussi excessivement gourmands. Pas étonnant, alors, que les grands manitous de l'informatique multiplient les projets pour réduire la facture totale. Microsoft a, par exemple, eu l'idée de placer ses ordinateurs sous la mer, afin de bénéficier de l'énergie maritime et de son fort pouvoir de refroidissement. Les serveurs de Facebook, glouton parmi les gloutons, sont situés au nord de la Suède, là où règne le blizzard.

med-df96e3dc5c8029b9ba283010596b1a38e5f7a7d6.jpeg
©Quarnot

Vers la chaudière numérique

La France trône en bonne position sur le marché de l'hébergement de serveurs puisqu'elle se situe au quatrième rang mondial et accueille une centaine de grands centres au sein de ses principales métropoles. Et c'est bien ici que l'on voit se développer les initiatives les plus prometteuses. Dans quelques semaines, 150 logements sociaux seront ainsi livrés à Paris avec une particularité de taille : les chauffages ont été remplacés par des serveurs ! Issue d'un partenariat entre Free et Paris Habitat, cette initiative permettra aux habitants de réduire de 80 % leur facture de chauffage et de 50 % leur note d'eau chaude. L'installation servira, en prime, à chauffer une crèche accueillant 44 enfants. Ces projets ne sont pas nouveaux, mais tendent à se multiplier : puisque les datacenters chauffent beaucoup, autant réutiliser leur chaleur. Depuis 2010, 600 000 mètres carrés de bureau implantés autour d'Euro Disney ont déjà été équipés de « chaudières numériques ». Dans quelques mois, la piscine parisienne de la Butte aux Cailles sera elle aussi réchauffée par l'un de ces centres bâtis par la société Stimergy dans son sous-sol. Cela permettra d'économiser environ 45 tonnes de CO2 par an. La même société officie déjà à Grenoble dans des logements sociaux. À Lyon, l'université Jean-Moulin avait besoin d'une salle avec de gros serveurs pour ses recherches et engloutissait une bonne partie de son budget en climatisation. Depuis fin 2014, la salle est reliée, toujours grâce à Stimergy, à une chaudière alimentant en eau chaude les douches du gymnase.

Dans toutes les maisons

La start-up Quarnot Computing propose, quant à elle, des radiateurs d'un genre nouveau, appelés Q.Rad. Ces derniers embarquent des stations de calculs qui peuvent offrir jusqu'à 500 watts en chaleur entièrement gratuite, soit de quoi chauffer un espace de 14 à 20 m2. Le modèle est simple : le propriétaire achète l'appareil, le fournisseur paie l'électricité et se rembourse en revendant les calculs effectués à ses clients, comme BNP Paribas, qui a basculé 5 % de ses calculs de risques sur Quarnot, réduisant ainsi de 75 % l'empreinte carbone de ces opérations. L'usager, lui, ne paie plus d'électricité pour son chauffage. Les Q.Rad renseignent également sur la qualité de l'air, peuvent servir de lecteur audio ou de chargeur de téléphone. Pour le moment, Quarnot n'équipe que des bâtiments qui ont besoin d'au moins 20 radiateurs, mais devrait proposer les Q.Rad aux particuliers d'ici à la fin de l'année à un prix encore inconnu. Le système, reposant sur des relations « gagnant-gagnant », est promis à un bel avenir.

Article vu 27 fois

Derniers articles

  • Multimédia, Samedi 18 Novembre 2017

    Apple iPhone X, l'art ou la manière

    med-8e0ba874c1d5546651b3a840a1e4573d251f8c8a.jpeg
    ©Apple
    Dix ans après la première génération qui révolutionna la téléphonie mobile, Apple sort un nouvel iPhone, le X, qui a la particularité d'être le modèle le plus cher jamais proposé par la Pomme. Mais le jeu en vaut-il la chandelle ?

    Lire l'article

  • Multimédia, Samedi 18 Novembre 2017

    Assassin's Creed Origins, retour aux sources du Nil

    med-3217ce626c5d155219c4414ec0611601bc224757.jpeg
    ©Ubisoft
    Après deux épisodes en demi-teinte, Ubisoft a jugé bon de revoir le rythme de sortie de sa grande saga Assassin's Creed. Deux ans ont ainsi été nécessaires pour retrouver le souffle épique des premiers épisodes. Ce nouveau volet nous plonge...

    Lire l'article

  • Multimédia, Vendredi 17 Novembre 2017

    Du bitcoin à l'Etherum, faut-il avoir peur des cryptomonnaies ?

    med-d941a9470e1842d7d2bd18445a25c0dc1f6e6692.jpeg
    ©iStock
    Le monde incertain des cryptomonnaies, comme le bitcoin, est en pleine ébullition. Les courbes s'affolent pour atteindre des niveaux inédits, mais les cours sont volatiles et les dangers nombreux. Éclaircissements.

    Lire l'article

  • Multimédia, Samedi 11 Novembre 2017

    Microsoft Xbox One X, la boîte de pandore

    med-3b657dc111e0010f0e90a599db30d7a37645ac7f.jpeg
    ©Microsoft
    Microsoft n'y est pas allé par quatre chemins pour présenter sa nouvelle star, la X Box One X, qui est, selon ses créateurs, la « console la plus puissante du marché ». Maintenant que celle-ci a rejoint nos étals high-tech depuis quelques jours,...

    Lire l'article

  • Multimédia, Samedi 11 Novembre 2017

    Heureux qui comme Mario a fait un long voyage

    med-51336f6c397a7f869875005e6d4224f8d6152432.jpeg
    ©Nintendo
    Qui aurait pu croire que les aventures d'un petit plombier italien arborant sans honte combinaison bleue, moustache et casquette rouge soulèveraient autant les foules et l'enthousiasme de générations de joueurs successives ? C'est pourtant avec...

    Lire l'article

  • Multimédia, Vendredi 10 Novembre 2017

    Quelles garanties faire jouer en cas de panne de smartphone ?

    med-a26e5552dccfa9284afb506ab242696961ccbee1.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Une sombre malédiction semble toucher les smartphones : plus ceux-ci se modernisent, plus ils apparaissent fragiles. Or, ces appareils peuvent être couverts par au moins quatre protections juridiques, à condition d'en percer les mystères pour...

    Lire l'article

  • Multimédia, Mercredi 8 Novembre 2017

    À la recherche des animaux perdus

    med-5130b93bc01220be27718dfbf18f371b3325cd85.jpeg
    ©DR
    Vous avez perdu votre matou ou vous avez trouvé un toutou égaré ? Depuis l'été 2016, l'application mobile AnimaLost aide les propriétaires d'animaux perdus en mettant en contact les personnes qui cherchent leur compagnon à quatre pattes et celles...

    Lire l'article

  • Multimédia, Samedi 4 Novembre 2017

    Nvidia chatouille les ténors

    med-e1d415858670da9cb9d6b13c9a3c5aca220cf160.jpeg
    ©Nvidia
    Alors que Microsoft prépare la sortie de sa Xbox One X, que Sony compte avec bonheur les ventes de sa PS4 et que Nintendo renaît avec sa Switch, un autre acteur, Nvidia, propose une alternative pleine d'avenir, la Shield TV.

    Lire l'article

  • Multimédia, Vendredi 3 Novembre 2017

    Aquila lance la guerre des étoiles

    med-c484c0052c0f58e1d4fdba8ba3b4cde360ec611b.jpeg
    ©Facebook
    Facebook multiplie les vols réussis d'Aquila, un drone capable d'offrir un accès internet aux populations vivant dans les endroits les plus reculés de la planète et de porter ainsi la bonne parole du réseau social avant que Google ne le fasse...

    Lire l'article

  • Multimédia, Vendredi 3 Novembre 2017

    The Evil Within 2, l'antre de la terreur

    med-c814a80fb734aebbd7dab24c960df58fd5340c12.jpeg
    ©Bethesda
    Il y a trois ans sortait, dans la stupeur générale, The Evil Within. Et l'on en tremble encore. Reprenant à son compte l'ambiance poisseuse et angoissante des premiers Resident Evil, le titre de Shinji Mikami lançait une nouvelle licence horrifique...

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser